Artisan créateur bijoutier - joaillier depuis 1973

Guide Diamant noir


Guide Diamant noir

Le carbonado (également appelé diamant noir) est une formation naturelle du diamant en agrégat polycristallin d’éléments microscopiques de 2 à 40 microns de taille, très poreux, d’aspect lustré à la surface et dont la couleur varie du noir au vert ou au jaune. Ils sont aussi durs que les diamants traditionnels et se seraient formés entre 2,6 et 3,8 milliards d’années avant notre ère dans l’espace.

La nature polycristalline de ces pierres fait que leurs propriétés mécaniques sont très hétérogènes. En outre, la présence de bulles et l’absence de plan de clivage compliquent notablement leur taille, qui entraîne généralement une forte proportion de déchet (de 47 % par exemple dans le cas de l’Esprit de De Grisogono à 70 % pour le Korloff noir).

On les trouve dans les dépôts alluviaux récents de République centrafricaine et du Brésil. Les Brésiliens les découvrirent vers 1840 et leur donnèrent le nom de carbonados en raison de leur aspect carbonisé. Dans les années 1860, ils furent utilisés dans l’exploitation minière pour creuser la roche. Le plus gros diamant noir jamais trouvé a une masse avoisinant les 3 167 carats soit 60 de plus que le plus grand diamant clair découvert à ce jour. L’Esprit de De Grisogono (312 carats) est le plus grand carbonado taillé.

À l’inverse d’autres diamants naturels, le carbonado ne contient pas d’inclusions dérivées du manteau et la valeur de son isotope de carbone est très basse. De plus, le carbonado a une forte luminescence (à la fois photoluminescence et cathodoluminescence) provoquée par de l’azote ainsi que par des espaces dans sa structure cristalline. L’analyse de cette luminescence montre que des éléments radioactifs ont pris part au processus de formation du carbonado.